DONS
Services Juridiques
Convertisseur Devise
Association Des Tunisiens Du Loiret
Euro:
Dinar TN:
Cliquez sur J'aime
Association Des Tunisiens Du Loiret
Hymne Nationale
Association Des Tunisiens Du Loiret

Scanner pour voir le site sur mobile.
Pour flasher téléchargez l'Application QRCode
 
Association Des Tunisiens Du Loiret
Compte Rendu de la réunion du Mardi 22 décembre 2015 à la Préfecture d'Orléans.

OBJET : Réunion avec les représentants des Cultes Orléanais : État d'urgence.

La séance est ouverte à 15 heures 00. - Présidence de M. Michel JAU, Préfet du Loiret.

Monsieur le Préfet ouvre les débats.
La France affronte une situation d’une extrême gravité.
Les actes terroristes commis le 13 novembre constituent de véritables actes de guerre et jamais notre pays n’avait connu jusqu’alors d’attaque terroriste d’une telle ampleur.
Nous sommes résolus à mener la guerre contre le terrorisme avec toute la force de la République.
Monsieur le Préfet a rappelé la Loi du 3 avril 1955 relative à l’état d’urgence et les mesures exceptionnelles décidées par le Président de la République.
L’état d’urgence n’est pas le contraire de l’État de droit; il en est, quand la situation l’exige, le bouclier.
Monsieur le Préfet a fait un constat des perquisitions de jour comme de nuit en tout lieu, notamment aux domiciles privés .
Monsieur le Préfet a rappelé que ces perquisitions ne peuvent avoir lieu que quand il existe des raisons sérieuses de penser que le comportement de la personne concernée constitue une grave menace.
Les perquisitions peuvent également concerner les parties communes d’immeubles d’habitation, mais aussi des locaux cultuels, associatifs ou commerciaux qui auraient attiré l’attention des services et seraient susceptibles d’abriter des activités liées au terrorisme.
Je m'engage à encadrer toutes ces perquisitions administratives a t-il ajouté.
Aussi Monsieur le Préfet peut décider de l’assignation à résidence de toute personne à l’égard de laquelle il existe des raisons sérieuses de penser qu’elle est susceptible de passer à l’acte ou bien que son comportement constitue une menace grave.

Ensuite Monsieur le préfet passe la parole aux représentants de la police et de la gendarmerie . Ces deniers ont aussi fait un constat des opérations menées.

Madame le commissaire nous demande solennellement de signaler toute personne suspecte. Il ne s'agit pas de dénonciation, mais plutôt de protection des jeunes susceptibles de radicalisation et bien évidement de la population civile, a t-elle précisé.

Ensuite, Monsieur le Préfet a donné la parole à Monsieur Maher Ben Azzouz représentant l'Association Des Tunisiens Du Loiret, en voici le contenu :

« Le discours des organisations terroristes qu'on trouve souvent sur internet vient combler une faille identitaire, dans un contexte de mal-être psychologique et social bien plus qu’un désir de religion .
« Le phénomène de radicalisation n’a rien à voir avec la religion», souligne le préfet Pierre N’Gahane,directeur, délégué du CIPD (Comité interministériel de prévention contre la délinquance ), chargé du volet prévention du dispositif.
Il ne s’agit pas de conversions à l’islam, mais au radicalisme, même pour les jeunes musulmans».
Le juge d’instruction au pôle antiterrorisme du Tribunal de grande instance Paris, Monsieur Marc Trévidic témoigne du peu de culture religieuse des individus revenant de Syrie, certains ne connaissant même pas les cinq piliers de l’Islam.
A partir de ce constat, je déduis que la responsabilité de toutes les institutions est engagée. La région - le département - les municipalités - les associations culturelles et cultuelles, au sein de ces dernières structures, il faudra mobiliser les imams lors des sermons du vendredi, les responsables religieux et les intellectuels musulmans lors de conférences pour élaborer un contre discours théologique pertinent basé sur des textes coraniques et prothétiques.
Monsieur Maher a parlé brièvement de la prochaine conférence-débat qui aura lieu le 26 décembre 2015 et elle sera intitulée « Sauvons nos jeunes de l'extrémisme » .
Bien entendu le rôle des parents est très important, un suivi scolaire sans relâche de leurs enfants est indispensable.
En bref, il faut prendre en main les jeunes qui constituent l'avenir de la France et les faire aimer les valeurs de la République.
Comment établir une communication efficace entre le gouvernement et nous, associations culturelles-cultuelles et associations de parents d’élèves, pour pouvoir bénéficier de toutes les actions engagées envers les jeunes.
Monsieur Maher a donné un exemple : dans le site du gouvernement, rubrique « actions », une action que le gouvernement a mise en place (Redonner la priorité à la jeunesse) « La Garantie jeunes » - le 23 juillet 2015 - Un projet porté par François Rebsamen (ministre du Travail, de l'Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social ) et Patrick Kanner (Ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports).
Pour les jeunes les plus éloignés de l’emploi, en situation de grande précarité, le Gouvernement a mis en place la Garantie jeunes. Un dispositif fondé sur le "donnant-donnant" qui octroie une allocation aux 18-26 ans dans le cadre d’un parcours intensif d'accès à l'emploi et à la formation. D'ici fin 2015, je cite, 50 000 jeunes auront pu entrer dans la Garantie jeunes.
Aucun des représentants des associations présentes, n'était au courant de cette action .
Monsieur Maher a conclu, en rappelant l'engagement que Monsieur le préfet, a pris concernant la mise en place d'un partenariat avec l’école de la 2e chance (E2C) pour la réinsertion des jeunes.
Il a déploré l'absence d'une telle structure dans le Montargois, car la seule et unique école se trouve à la Rue des Anguignis 45650 Saint Jean Le Blanc . »

Ensuite, Monsieur Mamoudou Mammoudou représentant de l'association Sénégalaise de Chalette Sur Loing a pris la parole en insistant sur la prévention des jeunes censés d’être radicalisés.
Il faut apporter des réponses structurelles pour prévenir la radicalisation en évitant de basculer dans la stigmatisation.

Ensuite,Monsieur Julien représentant du collectif contre l'islamophobie à Orléans a pris la parole .
Il fait un constat alarmant de dérives lors des perquisitions, il a dénoncé des interventions musclées et abusives.
Il a cité l'exemple d'une femme militante depuis des années dans une association musulmane et qui a subi une perquisition abusive, sa porte d'entrée était cassée ses enfants traumatisés et ses voisins indignés.

Ensuite, Monsieur Mustapha Ettaouzani Président de l’Union des Associations Musulmanes de l’Orléanais, a pris la parole, il a dénoncé aussi ces perquisitions abusives et il a mis en garde Monsieur le Préfet des sentiments d'injustices que peuvent avoir les enfants des familles perquisitionnées tout en condamnant avec la plus grande fermeté ces criminels qui veulent semer la terreur et la haine dans notre pays.
Il ne faut surtout pas tomber dans leur piège, a t-il ajouté.

Ensuite, à tour de rôle les représentants des cultes « Catholique, Protestant, Orthodoxe et Israélite » ont pris la parole et ont appelé aux échanges, à la paix et la fraternité.
le Père Claude GIRAULT recteur de la CATHEDRALE SAINTE CROIX Orléans, a mis l'accent sur les rencontres inter-religieuses qui sont très importantes.

Le représentant du culte Israélite a insisté sur le fait que sa communauté est particulièrement visée par le terrorisme .

Ensuite, le commandant de la gendarmerie , a pris la parole pour à son tour retracer la situation des perquisitions administratives actuelles.

Et enfin, le Colonel de l'armée a rappelé que la protection des Français est une priorité et que suite à ces événements et ces menaces qui pèsent contre la sécurité de la France, l'armée consolide son effort de défense .

Le mot de la fin est revenu à Monsieur le Préfet pour nous remercier d'avoir répondu présents à son invitation et nous souhaiter des bonnes fêtes de fin d'année, en espérant renouveler volontiers ces réunions qui sont très constructives.
Maher Ben Azzouz.



Merci de partager ce sujet avec les boutons ci-dessous:
Association Des Tunisiens Du Loiret
Association Des Tunisiens Du Loiret Association Des Tunisiens Du Loiret Association Des Tunisiens Du Loiret



adtlchalette Le: 31/12/15
Elections Régionales2015 Invitation -Conférence-débat -26 12 2015